News 1 : 16.09.2009

FavoriteLoadingAjouter cet article à vos favoris

Groupe citoyen "Culture religieuse et humaniste à l'école laïque"

Du nouveau : des NEWS !  Un nouveau service du Groupe citoyen pour vous informer. Merci de nous faire part de vos réactions. Et si vous ne désirez pas recevoir cette info, il suffit de le signaler.

Une nouvelle coordinatrice

Grâce à la générosité de la Fondation Wilsdorf, le Groupe a pu engager une nouvelle coordinatrice : Marie-Jeanne Nerfin. Ses coordonnées : mjnerfin@gmail.com,
Souhaitons lui bon courage et un bel avenir parmi nous

Sympathiques, ces sympathisants !

Si cela est compatible avec vos convictions, n’hésitez pas à rejoindre les 62 premiers sympathisants.

Noël à l’école laïque.

Un groupe d’enseignant(e)s prépare sur ce sujet une documentation qui sera mise sur le site dans le courant d’octobre.

Concours Main dans la main

Avec l’appui des DIP, tous les élèves de Suisse romande sont invités à s’engager dans des démarches créatives encourageant le dialogue interculturel et interreligieux dans la perspective d’un « mieux-vivre ensemble ». Le Groupe citoyen accorde un prix dans le cadre de ce concours.

La philo et les enfants.

Construire des outils pour penser par soi-même et pour soi-même. Michel Sasseville viendra à Genève fin octobre.

Acheter le livre

L’auteur : Docteur en philosophie, Michel Sasseville est professeur à la Faculté de philosophie de l’Université Laval. Il est responsable des programmes de formation en philosophie pour les enfants dans cette université.

Résumé : Ce livre s’adresse à tous ceux et celles qui, de près ou de loin, s’intéressent aux droits et libertés des enfants. Il y est question des principes et des moyens qu’une approche éducative – la philosophie pour les enfants – met en oeuvre afin de leur permettre d’apprendre à penser à par et pour eux-mêmes. Tantôt pédagogiques, tantôt philosophiques, la plupart du temps les deux à la fois, tous les chapitres de ce livre présentent un ou des aspects d’une pratique de la philosophie avec les enfants qui, s’enracinant dans la longue histoire de l’éducation, se développe rapidement depuis une trentaine d’années, au point d’être présente maintenant sur tous les continents. Notre modernité, préoccupée des moyens qui peuvent favoriser un dialogue entre les peuples, semble avoir besoin d’instruments qui permettent d’éduquer les enfants (et les adultes) à l’ouverture, à la reconnaissance l des différences et à la volonté de vivre paisiblement avec les incertitudes que ces différences peuvent engendrer.

Constituante.

Le Groupe citoyen a demandé à être auditionné afin de présenter son point de vue sur une laïcité d’ouverture.

DIP. Groupe de travail interdisciplinaire.

Lors de la conférence-débat du 4 avril dernier, Charles Beer a annoncé la création de ce groupe. Les démarches sont en cours.

Québec.

Un programme « Ethique et culture religieuse » est mis en place depuis une année dans les écoles primaires et secondaires du Québec. Denis Watters, qui a été responsable de l’élaboration du programme pour le ministère de l’Education, dit qu’il y a

 un énorme travail de vulgarisation à faire. (…) il est important de permettre aux parents et aux enseignants de mieux comprendre de quoi il est question ici. 

Denis Watters

Conseil de l’Europe

Vient de publier une petite brochure (28 pages) intitulée « Dimension des religions et des convictions non religieuses dans l’éducation interculturelle ». Une réflexion dont on pourrait s’inspirer.

Acheter la brochure

Cette recommandation définit la perspective dans laquelle les religions et les convictions non religieuses doivent être prises en compte dans le cadre de l’éducation interculturelle, tout en fixant un certain nombre de principes, d’objectifs et de méthodes d’enseignement et d’apprentissage. Elle a été adoptée par le Comite des Ministres du Conseil de l’Europe le 10 décembre 2008, faisant aboutir le projet réalisé par le Comité directeur de l’éducation sur le nouveau défi interculturel de l’éducation: diversité religieuse et dialogue en Europe (2002-2005).Cette recommandation peut servir de référence aux décideurs, concepteurs de programmes, formateurs et enseignants dans leur travail quotidien de développement des compétences pour le dialogue interculturel et pour écarter les obstacles qui entravent le traitement approprié de la diversité des religions et des convictions non religieuses dans l’environnement scolaire.

Articles similaires

Rapport d’activités 2020

Ajouter cet article à vos favoris Le fait religieux et humaniste à l’école laïque.  Une responsabilité citoyenne.  Actif depuis 2002, le Groupe citoyen “Culture religieuse et humaniste à l’école laïque”

Lire la suite »

Contes et légendes

Ajouter cet article à vos favoris L’attention que Noël suggère de porter aux plus petits, à ceux du “bas de l’échelle”. De tout âge, partager un conte : un moment

Lire la suite »

Peut-on parler de Noël en classe ?

Ajouter cet article à vos favoris Controverse de Noël Une enquête de Myriam Gazut-Goudal et Alexandre Nicoulin (Scènes de ménage n°38, 19.12.2007) : “Informer les enfants sans faire de catéchisme

Lire la suite »

Dernières nouvelles

Culture religieuse et humaniste à l'ècole laïque
Agenda

Rapport d’activités 2020

Ajouter cet article à vos favoris Le fait religieux et humaniste à l’école laïque.  Une responsabilité citoyenne.  Actif depuis 2002, le Groupe citoyen “Culture religieuse

Lire la suite »
Agenda

Quiz de Noël

Ajouter cet article à vos favoris Noël qu’est-ce que c’est? Noël, qu’est-ce que c’est à ton avis ? Photo Simon Berger Version papier Noël cela

Lire la suite »
Archives par années et mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaires récents