Contes et légendes

FavoriteLoadingAjouter cet article à vos favoris

L’attention que Noël suggère de porter aux plus petits, à ceux du “bas de l’échelle”. De tout âge, partager un conte : un moment d’attention, d’imagination, de poésie, de rêverie, de sourire, de réflexion.

Ouvrir la porte à une discussion sur le thème des plus petits, enrichir les cultures en partageant des contes d’ailleurs, des petites choses a travers de belles histoires pour mieux comprendre l’autre.

Entre les roses et les lis

Livre numérique à se procurer ici

Charles Dombre

Cet ouvrage est une réédition numérique d’un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d’origine.

Entre le bœuf et l’âne gris, dors, dors, dors le petit fils ! chante un vieux Noël du XIIIe siècle. Ce Noël m’inspira naguère le titre de mon premier recueil
de contes.

Mais voici un second recueil. N’était-il pas naturel de puiser son titre en ce même chant ? Aussi ai-je redit, tout simplement, le début de la seconde strophe :
Entre les roses et les lis, dors…

Car la tradition du peuple chrétien n’a pas seulement voulu que l’Enfant ait reposé entre les douces bêtes de l’étable, images des labeurs auxquels l’homme les associe. Elle a encadré son berceau de ces fleurs.

Mille millions d'etoiles contes et poèmes pour Noel

Acheter le livre

Simone Cuendet

Contes et poèmes de Noël. Extrait : Le Chant du pipeau

Les roseaux se balancent au bord de la rivière. Il y en a de très grands, très beaux. Ils dressent fièrement leurs longues tiges. Ils regardent dans l’eau le reflet de leurs feuilles coupantes. Ils admirent la légèreté de leurs fleurs : on dirait des bouquets de plumes blanches.
Mais il y a aussi des roseaux plus petits. Ceux-là se tiennent tranquilles entre les grands. Pourtant, le vent qui passe fait chanter tous les roseaux.
Tous ? Non. Il y en a un, vraiment très, très petit, pas très joli, qui ne chante pas. Il murmure tristement, pour lui seul :
– Je ne peux pas chanter. Je ne pourrai jamais. Je suis trop petit ! Le vent n’arrive pas jusqu’à moi. Oh ! Comme j’aimerais chanter, moi aussi !
Près de la rivière, les bergers gardent leurs moutons. L’air est chaud dans ce pays d’Orient. Aussi, le troupeau et les bergers restent-ils dehors toute la nuit.
Une nuit, il y a davantage d’étoiles que d’habitude. Puis une grande lumière est apparue dans le ciel.

Les bergers ont un peu peur. Ils n’osent pas lever les yeux. Mais des voix très douces, très belles, se font entendre :
– Ne craignez rien, bergers ! Nous vous annonçons une grande nouvelle. Un Roi est né pour vous sauver. Allez l’adorer ! Ce n’est qu’un bébé encore. Vous le trouverez couché dans une crèche, dans une pauvre étable. Partez, bergers, et annoncez à tous la bonne nouvelle !
Ce sont des anges qui parlent ainsi. Ils chantent aussi de leurs voix pures. Et leurs chants remplissent le ciel. Les bergers n’ont plus peur. Pourtant, ils se demandent si, vraiment, ils doivent partir… ?
– Oui, nous devons y aller, puisque les anges l’ont dit !
C’est Omar, le plus jeune de tous – encore un très petit garçon – qui a parlé. Lui n’a pas eu peur un seul moment. Il a regardé, émerveillé, les grandes belles étoiles de cette nuit-là. Et quand il a entendu la voix des anges, il n’a pas été étonné du tout.
– Bon, dit le vieux berger-chef, nous partirons donc. Mais puisque cet enfant à la crèche est un Roi, il faut que nous lui apportions des cadeaux.
Et voilà tous les bergers qui cherchent ce qu’ils ont de mieux à offrir. L’un prend un agneau nouveau-né. Un autre prépare des fruits dans une corbeille de jonc. Le troisième lie une grosse gerbe de blé. Un autre encore emplit un pot de miel.
– Et moi ? pense Omar. Qu’est-ce que je vais offrir au petit Roi ? Je n’ai rien, rien du tout qui soit à moi !
Et il se désole en écoutant le vent qui passe dans les roseaux. Alors, un grand sourire éclaire son visage :
– Je sais ! Je vais faire un pipeau et je le lui donnerai !
Omar descend vers la rivière. Il écarte les roseaux fiers. Ce n’est pas ceux-là qu’il veut. Il se baisse. Il cherche. Il ne voit pas très clair malgré toutes les étoiles qui brillent jusque dans l’eau.
– Voilà ! J’ai trouvé celui qu’il me faut ! crie enfin Omar tout content.

 

Je pense à Noël par Anne Sylvestre

Une chanson qui évoque la nativité et qui permet de parler de la paix au moment de Noël. Idéale pour des enfants entre 4 et 7 ans, les couplets peuvent être chanté alternativement par deux groupe : l’un représentant l’adulte et l’autre l’enfant.

Cette chanson peut servir de base à une explication “neutre” de Noël, et ouvrir une perspective plus large vers la notion de la paix : 

Apprendre une chanson en lien avec la nativité et ce que représente Noël

Susciter le dialogue autour de la paix, de la guerre, et de la perception qu’un enfant peut avoir de l’histoire de Noël.

Contes et légendes du monde

Voir le site

Cette plateforme offre une large palette de contes du monde entier, avec des exercices en ligne et un coin pour les titulaires avec de la documentation à télécharger. Une page “fêtes spéciales” pour trouver de quoi bricoler, chanter, cuisiner, raconter des histoires a travers les fêtes du monde. 

Extrait

LA CREATION DU MONDE (d’après “Le cycle de la vie ou comment le monde dut créé”) conte d’Afrique

Il y a très, très longtemps, au tout début du premier commencement, un lézard et un oeuf on eu envie de manger du raisin. Ils partent donc dans la brousse et cherchent un beau raisinier (arbre à petits fruits rouges et sucrés). Ils cherchent beaucoup, ils cherchent longtemps et finissent par trouver un beau raisinier chargé de fruits. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, le lézard est dans les branches. L’oeuf, lui, a du mal. Il essaye de grimper mais il n’y arrive pas. Le lézard descend alors et l’aide. il soulève l’oeuf et le pose par derrière. ll pousse, il pousse et réussit enfin à le hisser dans les branches. Et là, tous les deux se mettent à manger du raisin. Ils en mangent tant et tant qu’ils en ont plein la panse, ils ne peuvent plus avaler un seul grain. Ils décident de redescendre. L’oeuf a du mal, il roule, il glisse. Il crie au léazrd qui est déjà en bas depuis un moment :
– Fais-moi un tas de terre molle et de feuilles au pied de l’arbre, comme ça si je tombe je ne me casserai pas !
Le lézard fait comme son ami le lui a demandé, un tas de terre et de feuilles mais il glisse, au beau millieu, une grosse pierre. L’oeuf tombe et se casse en mille morceaux. Le lézard se met à rire, il rit comme un fou, quand une herbe coupante vient lui trancher le cou ! Plus de lézard ! L’herbe coupante se met à rire, elle éclate de rire quand un feu la brûle. Plus d’herbe ! Le feu se met, à son tour à rire, il hurle de rire quant l’eau vient l’éteindre. Plus de feu ! L’eau se met à rire, elle rit aux larmes quant les animaux sauvages viennent la boire. Plus d’eau ! Les animaux sauvages se mettent alors à rire, ils rient à gorge déployée quand les chasseurs viennent les tuer. Plus d’animaux sauvages ! Ce sont les chasseurs qui rient maintenant. Ils rient de toutes leurs dents quand la mort vient les tuer. Plus de chasseurs ! C’est au tour de la mort de rire, elle s’étouffe de rire quand la vie vient la foudroyer. Plus de mort ! La vie ne peut pas s’empêcher de rire, elle rit de bon coeur quand Dieu vient la détruire. Plus de vie ! Le monde, lui-même, est anéanti. Dieu est très sérieux. Il n’a pas ri, ni même souri. Et quand le vieux monde est complètement anéanti, Dieu crée un nouveau monde, celui-là même où l’on vit, vous et moi, aujourd’hui, ici.

Cela s’est passé comme ça, et pas autrement.

Tous les contes - bibliothèque virtuelle

Bibliothèque virtuelle

Articles similaires

Quiz de Noël

Ajouter cet article à vos favoris Noël qu’est-ce que c’est? Noël, qu’est-ce que c’est à ton avis ? Photo Simon Berger Version papier Noël cela peut être… Des tas de

Lire la suite »

Ramadan à l’école laïque

Ajouter cet article à vos favoris Laïcité et religions en milieu scolaire : le cas de l’islam Mahmoud DOUA, enseigne la laïcité et le fait religieux à l’IRTS et l’ISPRA.

Lire la suite »

Dernières nouvelles

Rapport d’activités 2020

Ajouter cet article à vos favoris Le fait religieux et humaniste à l’école laïque.  Une responsabilité citoyenne.  Actif depuis 2002, le Groupe citoyen “Culture religieuse

Lire la suite »
Agenda

Quiz de Noël

Ajouter cet article à vos favoris Noël qu’est-ce que c’est? Noël, qu’est-ce que c’est à ton avis ? Photo Simon Berger Version papier Noël cela

Lire la suite »
Photo by Andréas BRUN on Unsplash
Pédagogie

Contes et légendes

Ajouter cet article à vos favoris L’attention que Noël suggère de porter aux plus petits, à ceux du “bas de l’échelle”. De tout âge, partager

Lire la suite »
Archives par années et mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaires récents