Rapport d’activité 2016

FavoriteLoadingAjouter cet article à vos favoris

Genève, 5 mai 2017

L'objectif

Que nous visons inlassablement depuis 2002 est de donner à l’enseignement du fait religieux à l’école la place qui lui revient. Les élèves pourront ainsi acquérir les connaissances et les moyens nécessaires pour construire progressivement le respect réciproque indispensable à la vie en commun dans une société multiculturelle et pluri-religieuse.

Grand Conseil et Conseil d’État.

Nous avons pris acte avec intérêt que cet objectif est repris dans le projet de loi sur la laïcité de l’État. Déposé en 2015 par le Conseil d’État, ce texte (PL 11470) est actuellement en discussion. Voici l’article 12: « Dans le cadre de la scolarité obligatoire au sein de l’école publique, et dans l’esprit de l’article 11 de la Loi sur l’Instruction publique du 17 septembre 2015, il est dispensé l’enseignement du fait religieux dans sa diversité ». Nous pensions que le vote aurait lieu en 2016 mais ce ne fut pas le cas. Nous espérons qu’une décision sera prise en 2017. Si cet article est accepté, une étape importante de notre action aura été franchie.
La commission des droits de l’homme du Grand Conseil, en charge de la réflexion préparatoire pour ce projet de loi, a procédé à un certain nombre d’auditions. Notre Groupe a été auditionné le 3 mars.

Deux interventions au Grand Conseil ont retenu notre attention.

  • D’une part la question (Q-500) du député J.-M. Bugnion : « Enseignement du fait religieux, quelle est la position du Conseil d’État actuel ? » Le député souhaitait connaître l’évolution de la situation depuis la réaction du Conseil d’État du 22 septembre 2006 à la motion 1079 de 1996. La réponse est intéressante à plusieurs titres brièvement évoqués ci-après. Elle réaffirme la volonté du DIP « d’assurer, renforcer et consolider cet enseignement » . Elle rappelle que cet enseignement n’est pas facultatif et souligne que le DIP n’ignore pas la nécessité que « les enseignants se sentent à l’aise et bien préparés pour aborder sans retenue et avec sérénité » cet enseignement. De nouveaux manuels d’histoire pour le CO seront utilisés dès 2018. Des cours de formation initiale seront organisés. Une brochure « La laïcité à l’école » sera publiée prochainement. Enfin la réponse du Conseil d’État signale la décision de « produire à l’intention du Grand Conseil, d’ici à 2017, des réponses complètes et précises sur la façon de réaliser, une fois ceux-ci réévalués et adaptés, les cinq axes énumérés dans la réponse du CE en 2005 et repris dans la QUE 500. ».

C’est notre façon d’honorer cette réponse que d’attendre avec intérêt les éléments annoncés pour bientôt.

  • D’autre part, en novembre nous avons appris que le Grand Conseil avait à une très large majorité renvoyé au Conseil d’État la motion 2263 des Verts visant à renforcer la prévention du racisme et de l’intolérance religieuse. Avec d’autres considérants cette motion rejoint notre objectif puisqu’elle demande la mise en place d’un enseignement du fait religieux et de la laïcité dès la 8P et au cycle d’orientation.

Contacts avec le DIP.

 Dans la perspective d’une collaboration bienveillante et critique avec le DIP inaugurée dès la création de notre groupe avec Mme M. Brunschwig-Graf, nous avons eu cette année un large échange de correspondance. Des plus récents nous retenons ceci : de nouveaux « Moyens d’enseignement romands » sont en cours d’élaboration sur le sujet; les manuels d’histoire au CO intégreront le fait religieux de façon plus solide et systématique. Nous attendons l’évaluation des Grands Textes, ayant été associés à leur élaboration dans le cadre du Groupe interdisciplinaire (2009- 2013) suscité par Ch. Beer.

Nous restons attentifs à ce qui sera organisé pour la formation initiale des enseignants qui, en l’état de nos connaissances, nous paraît le parent pauvre de la situation. Nous déplorons la réduction sensible des offres de formation continue et des conditions de leur mise en œuvre.

Nous avons rapidement intégré sur notre site la brochure « La laïcité à l’école » destinée aux collaborateurs du DIP. Ce document indique les principes de la laïcité à l’école et rappelle les dispositions réglementaires indispensables pour contribuer à la sérénité du corps enseignant.
Pour faciliter l’accès à ces principes de la laïcité nous en avons préparé un compendium mis à disposition sur notre site internet. Nous en retenons ici cette affirmation : 

« La laïcité n'a rien à voir avec l'ignorance des faits religieux. Bien au contraire: l'école a, entre autres missions, en effet de préparer à la vie dans une société plurielle et d'encourager le respect des différences. L'enseignement du fait religieux est au service de cette mission- en tant qu'invitation à l'ouverture au respect et au dialogue.»

Connexions.

Cercle Liberté de conscience et laïcité (CLCL). Plusieurs membres de notre Groupe participent aux activités du CLCL qui a, entre autres, organisé les trois conférences-débats sur le thème général

  • « Politique et religion: » 9 mai, J.-F. Bayart, introduction Pierre Maudet
  • « Dieu et César, un couple à repenser ? », 18 mai, F. Schwartz,
  • « Le sacré camouflé », 24 mai, Ph. Gonzales,
  • « Les intégrismes et fondamentalismes religieux ».

En plus de la profonde réflexion apportée par les conférenciers, on retiendra l’introduction du Conseiller d’État Pierre Maudet à ce cycle de conférences; (voir le site de l’Institut national genevois) et celle à la conférence de F. Schwarz.

Mise à disposition de notre documentation

La réflexion et l’action menées au cours de cette quinzaine d’années se sont évidemment nourries de la lecture d’un certain nombre d’ouvrages. Afin d’en permettre l’accès à un public plus large,nous avons remis une partie de ces livres au Centre intercantonal d’information sur les croyances (CIC) avec lequel nous espérons développer d’autres collaborations.
Par ailleurs des contacts sont en cours pour que la mémoire de notre activité citoyenne puisse être sauvegardée et éventuellement en susciter d’autres.

Divers.

On devine aisément que derrière les éléments évoqués dans ce rapport se trouve un certain nombre de réalités absorbantes qui ont pour nom: infrastructure, site internet, réseau des sympathisants, documentation, contacts innombrables, formation continue, vie de groupe, pour n’en citer que quelques unes. Nous ne les détaillons pas par souci de concision. Nous restons à disposition pour toute question sur ces points comme sur les autres.

Questions en suspens.

Nous avons formulé en 2004 des « Objectifs de compétences à la hauteur des enjeux de civilisation ». Le pari de la transversalité que nous avions fait est-il toujours le bon ? N’y-a-t-il pas un risque de dilution de la matière ? Par ailleurs, les circonstances récentes ayant focalisé l’attention sur l’inter-religieux, n’y a-t-il pas aussi un risque de ne pas aborder la religion dans sa dimension fondamentale plutôt que dans ses manifestations extérieures ?

Conclusion.

Groupe citoyen, nous n’avons pas d’autre ambition que d’attirer l’attention sur la nécessité de transmettre des connaissances et de contribuer à la formation et au dialogue. Loin de penser que nous aurions un « monopole de citoyenneté » sur le sujet de l’enseignement du fait religieux et humaniste à l’école, nous espérons seulement que la persévérance de notre action continuera à sensibiliser d’autres citoyens/citoyennes, parents, enseignant-e-s, membres des organisations politiques, civiles et religieuses à la nécessité de la formation de la jeunesse, puisque comme nous ne cessons de l’affirmer :« l’avenir s’écrit à l’école »

Conseil d’État :

  • M. F. Longchamp, président;
  • Mme A. Emery-Torracinta, DIP ;
  • M. P. Maudet, DSE;
  • M. A. Castella, secr. gén. adjoint DSE

Grand Conseil :

  • M. E. Leyvraz, président

Commission des droit de l’Hommee :

  • M. Y. de Matteis, président et membres

Partis :

  • Président(e)s de chaque parti. Chef(fe)s de groupe.

DIP :

  • Mme M.-Cl. Sawerschel, secrétaire générale

Direction de l’enseignement obligatoire :

  • Mme P. Marchesini

 Direction de l’enseignement secondaire II

  • M. S. Rudaz

Groupe de travail sur la laïcité :

  • M. J.-N. Cuénod, président et membres.

Cercle Liberté de conscience et laïcité :

  • M. P. Kunz, président et membres

Association « Valeurs et Projets » :

  • Mme M.-J. Bachten, présidente et membre

Centre intercantonal d’information sur les croyances. CIC.

  • Mmes B. Knobel, directrice
  • C. Gonzales.

Médias :

  • Le Courrier.
  • Tribune de Genève.
  • Le Temps.
  • RTS.
  • Léman Bleu.
  • Radio-Cité.
  • Radio-Lac.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières nouvelles

Culture religieuse et humaniste à l'ècole laïque
Agenda

Rapport d’activités 2020

Ajouter cet article à vos favorisLe fait religieux et humaniste à l’école laïque.  Une responsabilité citoyenne.  Actif depuis 2002, le Groupe citoyen “Culture religieuse et

Lire la suite »
Agenda

Quiz de Noël

Ajouter cet article à vos favorisNoël qu’est-ce que c’est? Noël, qu’est-ce que c’est à ton avis ? Photo Simon Berger Version papier Noël cela peut

Lire la suite »
Photo by Andréas BRUN on Unsplash
Pédagogie

Contes et légendes

Ajouter cet article à vos favorisL’attention que Noël suggère de porter aux plus petits, à ceux du “bas de l’échelle”. De tout âge, partager un

Lire la suite »

Articles similaires

Rapport d’activités 2020

Ajouter cet article à vos favoris Le fait religieux et humaniste à l’école laïque.  Une responsabilité citoyenne.  Actif depuis 2002, le Groupe citoyen “Culture religieuse et humaniste à l’école laïque”

Lire la suite »

Observatoire de la laïcité

Ajouter cet article à vos favoris Nous venons de recevoir la  synthèse du rapport annuel de l’Observatoire de la laïcité de France. Cette “laïcité à la française” pourrait inspirer notre action à Genève. On

Lire la suite »

Dernières nouvelles

Culture religieuse et humaniste à l'ècole laïque
Agenda

Rapport d’activités 2020

Ajouter cet article à vos favoris Le fait religieux et humaniste à l’école laïque.  Une responsabilité citoyenne.  Actif depuis 2002, le Groupe citoyen “Culture religieuse

Lire la suite »
Agenda

Quiz de Noël

Ajouter cet article à vos favoris Noël qu’est-ce que c’est? Noël, qu’est-ce que c’est à ton avis ? Photo Simon Berger Version papier Noël cela

Lire la suite »
Archives par années et mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaires récents