Une question posée à toute l’Europe

FavoriteLoadingAjouter cet article à vos favoris

Dans son rapport «Culture religieuse et école laïque», rendu public en mars 1999, (1 et 2) ce groupe exploratoire relevait notamment que la question de la place du religieux à l’école figure à l’agenda politique dans tous les pays européens et dans tous les cantons suisses. Genève n’est exceptionnelle, avec Neuchâtel, que parce que l’Etat et l’école y sont laïcs ou plus précisément neutres en matière religieuse.

La convergence européenne des préoccupations politiques

s’explique avant tout par l’évolution générale de la société, selon trois axes principalement :

Photo by Sergi Kabrera on Unsplash
  • D’abord, l’attachement aux convictions religieuses de la tradition, ainsi que les pratiques, ont très sensiblement diminué au cours des 40 dernières années. Ce qui a pour corollaire un certain analphabétisme religieux chez les jeunes, qui se manifeste notamment par la méconnaissance des racines judéo-chrétiennes de notre civilisation occidentale et entraîne un déficit préjudiciable à la compréhension de notre histoire, de notre patrimoine artistique et culturel, de notre identité et de nos valeurs.
  • Ensuite, sous l’effet des migrations notamment, les sociétés européennes deviennent de plus en plus multi-culturelles et multi-religieuses. Or, on sait que seule une bonne connaissance réciproque peut préserver la paix entre des communautés  diverses : la tolérance ne prend pas racine dans l’ignorance.
  • Enfin, l’érosion de la crédibilité et de l’influence des Eglises de la tradition laisse davantage de place à toutes sortes de mouvances sectaires sur un marché des croyances florissant et très peu contrôlé.

Comment les choses ont-elles évolué face à cette situation ?

  • Neuchâtel, seul autre canton neutre en matière religieuse, a mis en place, en 2003, un «enseignement de cultures religieuses et humanistes».
  • Plusieurs autres cantons ont introduit ou préparent activement des réformes.
  • A Genève, pour faire suite au rapport du «groupe exploratoire», le DIP a organisé en avril 2003 une matinée de débat public sur cette question, avec la participation du philosophe français Régis Debray. (3 et 4)
  • Comme il s’y était engagé dès le début se son mandat, M. Charles Beer, président du DIP, a fait le nécessaire pour que réponse soit donnée à la motion M 1079 (5) (Introduction de cours sur l’histoire des religions pour les élèves genevois) déposée par Mmes et M. V. Olsommer, S. Leuenberger et C.Nissim et adoptée par le Grand Conseil en 1996. Cette réponse a été donnée au Grand Conseil le 18 février 2005. Nous en retenons ces lignes : « L’enseignement du fait religieux au sein des disciplines existantes doit être considéré comme un pan de culture générale nécessaire à la compréhension des événements mondiaux, à l’élaboration d’outils qui aident, le cas échéant, les jeunes à construire leurs idées et à choisir de manière indépendante leurs diverses appartenances. Cet enseignement participe ainsi à la construction de l’autonomie intellectuelle de l’élève et à l’élaboration de son esprit critique. Il permet de dépasser les crispations identitaires en renforçant ses compétences et ses connaissances. » (p.10). Le Conseil d’Etat affirme la nécessité d’une meilleure prise en compte du fait religieux dans les écoles publiques genevoises, dans le respect de la laïcité de l’école, et demande que des mesures soient prises pour encourager et aider les enseignants à intégrer cette thématique dans leur enseignement (formation, lieux d’échanges, cohérence des plans d’étude, etc.
  • Le Grand Conseil a reçu le rapport du Conseil d’Etat (6 et 7) et a décidé de le transmettre à la commission de l’enseignement et de l’éducation.
  • Le groupe citoyen ”Culture religieuse et humaniste à l’école laïque” s’est constitué en 2002; il a pour but de soutenir les recommandations contenues dans le rapport du «groupe exploratoire», d’entretenir la réflexion et de récolter de la documentation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Quiz de Noël

Ajouter cet article à vos favoris Noël qu’est-ce que c’est? Noël, qu’est-ce que c’est à ton avis ? Photo Simon Berger Version papier Noël cela peut être… Des tas de

Lire la suite »

Ramadan à l’école laïque

Ajouter cet article à vos favoris Laïcité et religions en milieu scolaire : le cas de l’islam Mahmoud DOUA, enseigne la laïcité et le fait religieux à l’IRTS et l’ISPRA.

Lire la suite »

Dernières nouvelles

Culture religieuse et humaniste à l'ècole laïque
Agenda

Rapport d’activités 2020

Ajouter cet article à vos favoris Le fait religieux et humaniste à l’école laïque.  Une responsabilité citoyenne.  Actif depuis 2002, le Groupe citoyen “Culture religieuse

Lire la suite »
Agenda

Quiz de Noël

Ajouter cet article à vos favoris Noël qu’est-ce que c’est? Noël, qu’est-ce que c’est à ton avis ? Photo Simon Berger Version papier Noël cela

Lire la suite »
Archives par années et mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaires récents