Différence entre la situation genevoise et la situation française

FavoriteLoadingAjouter cet article à vos favoris

Colloque interdisciplinaire: 1907-2007 Un siècle de séparation des Eglises et de l'Etat à Genève

Un colloque interdisciplinaire a été organisé en juin 2007 par l’Université de Genève :

100 ANS DE LAÏCITÉ À GENÈVE: RETOUR SUR UN SCRUTIN POPULAIRE HISTORIQUE

En votant, le 30 juin 1907, la suppression du budget des cultes, les citoyens genevois ont consacré le principe de la séparation de l’Eglise et de l’Etat dans la cité de Calvin. Un siècle plus tard, comment analyse-t-on cette transfomation politique et le contexte dans lequel elle a eu lieu? En quoi la laïcité genevoise s’inscrit-elle dans l’histoire du canton, et quelle en est sa spécificité en regard des situations ailleurs en Suisse ou en France? Du 7 au 9 juin 2007, les Facultés de théologie, des lettres et de droit de l’UNIGE organisent un colloque interdisciplinaire autour des relations Eglise-Etat dans l’histoire genevoise et discuteront de la problématique de la laïcité.

De nombreux exposés rythmeront le colloque. A noter en particulier deux temps forts spécialement ouverts au public.

L’ouverture officielle, le jeudi 7 juin 2007, par le recteur de l’UNIGE, le prof. Jacques Weber, et le président du Conseil d’Etat, M. Charles Beer, sera marquée par une conférence publique du prof. Olivier Fatio, autour du thème: «La suppression du budget des cultes en 1907: une inévitable surprise».

Et une table ronde, samedi 9 juin 2007, traitera de la question: «Quelle laïcité pour le XXIe siècle?». Pour débattre de ce sujet brûlant, seront réunis, sous la présidence de Mme Martine Brunschwig Graf, le prof. Philippe Borgeaud (Faculté des lettres, UNIGE), le Père Jean-Blaise Fellay (historien et théologien), M. Roland Benz (Eglise protestante de Genève) et Me Alain Marti (avocat).

lire la page
Lire la page

Un siècle de séparation des Eglises et de l'Etat à Genève

Le 30 juin 1907 marque un tournant dans l'histoire de Genève puisqu'en votant (fût-ce à une courte majorité) la suppression du budget des cultes, les électeurs consacrent dans la ville de Calvin la séparation des Eglises et de l'Etat. Un siècle plus tard, comment analyse-t-on cette transformation politique et son contexte proche ou lointain ? Comment mesure-t-on, par rapport à la situation d'autres cantons suisses ou à celle de la Frace, la spécificité de cette laïcité genevoise ?

Après ce colloque, un ouvrage est paru sous le titre L’Etat sans confession. Il a pour but d’examiner la laïcité à Genève (1907) et dans les contextes suisse et français. 
Michel Grandjean et Sarah Scholl, janvier 2010 – Acte du colloque organisé par la Faculté de Théologie de Genève

Acheter le livre

Michel Grandjean est professeur d’histoire du christianisme à la Faculté de théologie de l’Université de Genève.

Sarah Scholl est post-doctorante à l’Université de Genève. Dans le cadre de l’Institut de l’histoire de la Réformation, elle collabore au projet Sinergia «Lactation in History: a Crosscultural Research on Suckling Practices, Representa­tions of Breastfeeding and Politics of Maternity in a European Context» (équipe époque moderne et contemporaine).

En 1907, le peuple de Genève vote la suppression du budget des cultes et consacre du même coup la séparation des Eglises et de l’Etat. Cette décision marque l’aboutissement de débats presque séculaires, dans la mesure où la diversité confessionnelle était allée croissant dans la Genève du XIXe siècle : le catholicisme avait dépassé démographiquement le protestantisme, la libre pensée s’était développée et le protestantisme lui-même s’était diversifié. Les auteurs de cet ouvrage reviennent sur l’épisode de 1907, dont ils présentent – dans une perspective nouvelle – les acteurs et les discours. Ils en analysent également les antécédents, les contours et les conséquences. Ce faisant, ils inscrivent la Séparation genevoise dans le contexte suisse et montrent ce qui, au-delà des apparences, distingue fondamentalement le cas genevois de la Séparation française de1905. L’ouvrage se clôt par une typologie des rapports entre l’Etat et le religieux en Europe et par des considérations théologiques concernant le « juste », dont l’Etat doit être garant, et le « bon », que les religions ont pour tâche de promouvoir. A l’heure où la question religieuse prend soudain une actualité que nul n’aurait prévue, notamment à propos de la place de l’islam en Suisse et en Europe, les réflexions qui sont ici proposées contribueront à l’intelligence des débats.

Avec les contributions de Guy Bedouelle, André Gounelle, Michel Grandjean, Irène Herrmann, Bernard Lescaze, Alain Marti, Francis Messner, Daniel Moulinet, Bernard Reymond, Sarah Scholl, Thierry Tanquerel, François Walter et Valentine Zuber.

Articles similaires

Interview de Luc Ferry

Ajouter cet article à vos favoris Lire l’article Laïcité et conflits confessionnels  Écrit par Roland J. Campiche Vous avez publié une interview de l’ex-ministre Luc Ferry qui contient une contre-vérité historique, à savoir

Lire la suite »

Bientôt l’Escalade !

Ajouter cet article à vos favoris Comment aborder le contexte qui permet de comprendre l’Escalade ? Nous avons créé une ressource pédagogique sous forme de jeu pour les élèves de

Lire la suite »

Pecha Kucha : les croyances

Ajouter cet article à vos favorisEdition 2021 International PechaKucha Day!  February 20th is PechaKucha’s birthday and our first big initiative of the year: International PechaKucha Day 2021 – a record-setting, 24-hour, online-around-the-world

Lire la suite »

Dernières nouvelles

Culture religieuse et humaniste à l'ècole laïque
Agenda

Rapport d’activités 2020

Ajouter cet article à vos favoris Le fait religieux et humaniste à l’école laïque.  Une responsabilité citoyenne.  Actif depuis 2002, le Groupe citoyen “Culture religieuse

Lire la suite »
Agenda

Quiz de Noël

Ajouter cet article à vos favoris Noël qu’est-ce que c’est? Noël, qu’est-ce que c’est à ton avis ? Photo Simon Berger Version papier Noël cela

Lire la suite »
Archives par années et mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaires récents