Le groupe exploratoire du DIP (1999)

Le rapport du groupe exploratoire est paru en 1999. Il recommandait au DIP, dans le strict respect de la laïcité de l’école genevoise, d’entrer en matière sur une meilleure prise en compte du fait religieux dans sa dimension historique et sa diversité contemporaine, à la lumière des résultats des sciences sociales. Il soulignait cependant que la civilisation ne se réduit pas au religieux et que les jeunes doivent aussi être mieux familiarisés avec l’histoire de la modernité européenne, celle de la séparation du religieux et du politique notamment, de la laïcité et du principe de libre examen et libre débat qui se trouve au fondement de la science et de la démocratie.