Béatitudes

FavoriteLoadingAjouter cet article à vos favoris

Si les Grands Textes 9e ont suscité l’an dernier des réactions étonnées, avec notamment une question écrite du député Pierre Weiss, “le Nouveau Testament est-il un petit texte ?”, le recueil de Grands Textes 10e pour l’année scolaire 2012-13 mentionne explicitement les enseignements de Jésus sur la loi et l’amour du prochain. Les élèves genevois auront donc l’occasion, en cours d’histoire, de lire le Décalogue, le Sermon sur la montagne, de même qu’une présentation de l’aumône dans le Coran et du Traité de la grande vertu de sagesse. Ils pourront ainsi aborder le loi dans les textes religieux, pour comprendre notre propre culture et son rapport aux autres. De la vie des Pygmées de la forêt d’Ituri à la Déclaration des droits de l’homme, les jeunes compareront les différentes réponses des sociétés à la question du fondement du lien social. Tout un programme pour mieux vivre ensemble !

Plan d'étude romand

S'ouvrir à l'altérité et se situer dans son contexte socio-religieux…

  • en étudiant quelques personnages bibliques importants
  • …en discutant certaines questions existentielles
  • …en s’imprégnant des récits religieux, des mythes et des légendes
  • …en développant le respect de soi et des autres
  • …en observant la diversité de la culture et de la pratique religieuse dans le quotidien

Sensibilisation aux différentes pratiques religieuses à partir du vécu de l’élève (mariage, baptême, enterrement,…), des fêtes et événements religieux

Première découverte des trois grandes religions monothéistes (judaïsme, christianisme, islam) et de leurs caractéristiques principales: fêtes, lieux de culte, personnages emblématiques, livres sacrés, art

Observation et découverte des ressemblances et des différences entre les élèves (physiques, origines, langues, religions)

Réflexion sur les ressemblances et les différences entre les élèves (physiques, origines, langues, religions)

Sensibilisation aux valeurs telles que le respect, le pardon, le partage, le dialogue, la paix, l’estime, la justice, en exploitant des situations vécues en classe

Réflexion sur des comportements en rapport aux valeurs éthiques tels que respect, honnêteté, courage, solidarité, responsabilité, générosité à travers des contes et des textes religieux (Jacob, Joseph et ses frères, Ruth et Noémi,…) et des situations vécues en classe

Écoute, échange sur les interrogations qui surgissent par rapport à la naissance, la mort, la maladie,…

Approche de ces interrogations à travers certains contes et textes religieux

Écoute et lecture de textes bibliques choisis par l’enseignant-e

Découverte du personnage de Jésus au travers de ses relations aux autres (ses disciples, les femmes, les exclus, les malades)

Découverte de quelques personnages bibliques et de paraboles (Jacob, Joseph, Esther, le fils prodigue, le riche insensé, les ouvriers dans la vigne,…)

Question de Pierre Weiss

L’enseignement des Grands Textes au Cycle d’Orientation (CO) semble mû par un étrange hasard. Un hasard si singulier qu’il exclut la possibilité d’identifier et de comparer des textes issus de la tradition chrétienne pour les élèves des écoles publiques genevoises (9ème année). Et pourtant, leur école n’entend-elle pas permettre « d’identifier et de com parer les réponses données par différentes civilisations aux questions existentielles » ? A moins que le Nouveau Testament ne soit indigne de figurer parmi les Grands Textes.
Si « Ra’aroa », le chant tahitien de la création, a certainement sa place (au titre de l’exotisme relativiste ?) dans ce recueil de « Grands Textes » « préparé par des enseignantes du CO sur la base d ’un dossier réalisé par l’unité d’histoire des religions de la Faculté des Lettres d e l’Université de Genève, sous la direction du Professeur Philippe Borgeaud qui en a conçu le choix et dirigé l’élaboration », si, dans chacune de ses trois parties

  1. La naissance du monde ;
  2. Le déluge et la condition humaine ;
  3. La mort et l’au-delà,

le Coran est présent, s’il en va de même pour l’Ancien Testament, pas une page, pas une ligne, pas un mot en revanche issu du Nouveau Testament.
Je saurais donc gré au Conseil d ’Etat d’identifier les raisons qui ont poussé à ce choix négatif et d’indiquer s’il entend, dans une nouvelle édition de ce recueil de textes, permettre aux élèves genevois primo d’apprendre que  la tradition chrétienne les concerne autant sinon davantage que l’épopée de Gilgamesh, secundo de découvrir, au-delà de sa simple existence, la teneur d’au moins un extrait du Nouveau Testament.

Réponse du Grand Conseil

L’enseignement des Grands Textes a été introduit lors de la rentrée scolaire 2011 pour les élèves de 9e année Harmos. Il s’inscrit dans le cadre de la nouvelle organisation du cycle d’orientation issue de la loi 10176 et de la mise en œuvre progressive du Plan d’études romand (PER). Il sera étendu aux élèves de 10e
à la rentrée scolaire 2012 et à ceux de 11e dès septembre 2013.
Cet enseignement trouve pleinement sa place dans le domaine des sciences humaines du PER. Mais, au même titre que l’enseignement du latin, de l’économie familiale ou de l’éthique et culture religieuse qui ne sont enseignés que dans certains cantons, il relève des spécificités cantonales.
En proposant une approche clairement historique et anthropologique des faits religieux, il concrétise la réponse apportée par le Conseil d’Etat à la motion 1079 dont le Grand Conseil avait pris acte en septembre 2006. Ainsi, la tradition humaniste et laïque de notre canton et les principes de neutralité politique et religieuse dans l’école publique genevoise inscrits dans la loi sur l’instruction publique sont respectés.
L’enseignement des Grands Textes résulte d’un travail de concertation et d’élaboration de plusieurs années et se fonde sur un plan d’études qui se développe sur trois ans. En outre, les travaux menés par la direction générale du cycle d’orientation en collaboration avec des enseignant-e-s de sciences humaines ont bénéficié de l’expertise scientifique du professeur Philippe Borgeaud et de son équipe de la faculté des lettres de l’Université de Genève.
Les étapes de sa mise en œuvre ont été régulièrement communiquées, commentées et discutées avec les représentant-e-s de la société civile au sein de la commission interdisciplinaire « enseignement laïque et fait religieux » instaurée par M. Charles Beer, conseiller d’Etat chargé du département de l’instruction publique, de la culture et du sport.
L’enseignement des Grands Textes permet de susciter auprès des élèves une réflexion sur la multiplicité et la richesse des cultures et des sociétés, de développer leur capacité à reconnaître les différences, à respecter la pensée de l’autre et, tout simplement, à mieux vivre ensemble. Il s’inscrit dans une perspective non pas religieuse mais humaniste. Ainsi, cet enseignement n’empiète ni sur l’éducation inhérente à chaque famille ni sur les croyances qui relèvent de choix et de convictions individuels. Il ne saurait être confondu avec la transmission du fait religieux, l’enseignement religieux, voire la catéchèse.

Articles similaires

Ramadan à l’école laïque

Ajouter cet article à vos favoris Laïcité et religions en milieu scolaire : le cas de l’islam Mahmoud DOUA, enseigne la laïcité et le fait religieux à l’IRTS et l’ISPRA.

Lire la suite »

Calendrier interreligieux

Ajouter cet article à vos favoris En 2011, les écoles primaires de Genève avaient reçu le calendrier interreligieux “D’eau et de feu”, qui présentait plus de 100 fêtes religieuses ou

Lire la suite »

Grands Textes du CO

Ajouter cet article à vos favoris Article de notre groupe dans le journal Choisir BACHTEN Marie-Jeanne  paru le 6 juin 2011 L’importance de lire… les grands textes ! A Genève,

Lire la suite »

Dernières nouvelles

Culture religieuse et humaniste à l'ècole laïque
Agenda

Rapport d’activités 2020

Ajouter cet article à vos favoris Le fait religieux et humaniste à l’école laïque.  Une responsabilité citoyenne.  Actif depuis 2002, le Groupe citoyen “Culture religieuse

Lire la suite »
Agenda

Quiz de Noël

Ajouter cet article à vos favoris Noël qu’est-ce que c’est? Noël, qu’est-ce que c’est à ton avis ? Photo Simon Berger Version papier Noël cela

Lire la suite »
Archives par années et mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaires récents