Faits religieux, branches associées

FavoriteLoadingAjouter cet article à vos favoris

L’enseignement du fait religieux et la sensibilisation à la liberté d’expression

s’invitent au gré de l’actualité dans le débat public. Un débat qui touche aux idées de république et de laïcité. Un débat essentiel porté par les enseignants. Aurions-nous imaginé que c’est au risque de leur vie ?

Dans les années 1910, l’historien Marc Bloch est nommé professeur dans un lycée de Montpellier. Trente ans plus tard, pendant la Seconde Guerre mondiale, il rédige son Apologie pour l’histoire ou Métier d’historien où il se souvient du « brave proviseur » de ce lycée languedocien où il fit ses « premières armes de professeur ». Il se remémore « sa grosse voix de capitaine d’enseignement » qui l’avertissait : « Ici, le dix‑neuvième siècle, ce n’est pas bien dangereux. Mais quand vous toucherez aux guerres de religion, soyez très prudent.» Marc Bloch a-t-il été prudent ? Peu de temps après la séparation des Églises et de l’État, parler de religion à l’école était un défi avec le risque d’avoir sur le dos les parents et les élèves, c’est-à-dire de nouveau les parents. Surtout, dans son Apologie pour l’histoire, Marc Bloch écrit : « Indispensable, cela va de soi, à une juste intelligence des phénomènes religieux actuels, la connaissance de leurs commencements ne suffit pas à les expliquer ». Il précise : « La question, en un mot, n’est plus de savoir si Jésus fut crucifié, puis ressuscité. Ce qu’il s’agit désormais de comprendre, c’est comment il se fait que tant d’hommes autour de nous croient à la Crucifixion et à la Résurrection ». Enseigner le fait religieux ? En histoire, en lettres, dans les sciences aussi quand il est question de l’origine de la vie, c’est une évidence. Ce qui l’est moins est que cet enseignement devienne dangereux, mortel.

Brochures PER du faits religieux

En français

Enseigner les faits religieux en classe de français - Etat des lieux, paradoxes et perspectives

Acheter le livre

Anne Raymonde de Beaudrap

L’enseignement des faits religieux à l’école est désormais confié aux enseignants de toutes les disciplines (rapport Debray de 2002, Socle commun de 2007). Il est donc, en particulier, de la responsabilité des professeurs de français d’intégrer, dans leurs pratiques de classe, des textes ou des activités permettant de traiter ces thèmes ou de transmettre des connaissances relatives aux faits religieux. Mais cette recommandation est-elle applicable et appliquée dans le quotidien des cours de français ? C’est à cette double question que l’ouvrage se propose de répondre. Après avoir analysé les réponses de 665 professeurs de français et assisté, en collège et en lycée, à une série de cours suivis d’entretiens avec les enseignants, les auteurs mettent en lumière la spécificité de l’enseignement des faits religieux par le biais de la littérature, analysent les difficultés rencontrées et ouvrent des pistes pour une bonne intégration de cette question aux différents niveaux de la scolarité.

Histoire de l'art

Enseigner les faits religieux en classe de français - Etat des lieux, paradoxes et perspectives

Acheter le livre

Isabelle Saint-Martin

(…)  Approcher les faits religieux par le biais de l’histoire des arts, enseigne-t-elle, permet en outre de déconstruire des préjugés culturels parfois sensibles tant chez les religieux que chez les laïcs quant aux rapports entre religion et art et plus largement entre religion et culture – or c’est bien cette question de l’intégration des faits religieux dans une culture humaniste qui constitue ici l’enjeu. » Le premier défi étant celui de la représentation du divin. Avec ou sans images ? Selon Isabelle Saint-Martin qui invite à « voir au-delà des illustrations », une culture de l’image permet à cet égard « d’accompagner la formation d’un esprit critique et de situer les univers de présentations dans leur contexte particulier sans les ériger en absolu, en étant conscient de leurs évolutions relatives comme de leur pouvoir symbolique ».(…)

En 2002, le rapport Debray affirmait l’importance de reconnaître et d’enseigner le fait religieux. Pourtant, plus de quinze ans après, alors que la question a resurgi avec les attentats de 2015, le sujet revient à échéance régulière dans les discours politiques et l’on s’affronte encore sur les manières de s’y prendre ou sur le risque d’une atteinte à la laïcité. Au-delà de la chronique du débat sur l’enseignement des faits religieux, l’ouvrage propose une lecture distanciée des résistances et des difficultés mais aussi des avancées réalisées au fil des  réformes successives des programmes. Que sont les « faits religieux » et en quoi est-il laïque de les aborder en classe ? Comment respecter le principe de neutralité sans esquiver le sujet ? Si l’histoire est souvent en première ligne, un plaidoyer particulier est consacré ici à l’approche par les arts, tant leur étude donne accès aux univers symboliques des religions, en favorisant tout à la fois une fine contextualisation et la sensibilité du regard.

Enseigner le fait religieux, sensibiliser à la liberté d’expression : les défis de l’école républicaine

Avec Isabelle Saint-Martin, directrice d’études à l’École Pratique des Hautes- Études (Arts visuels et christianisme, XIXe-XXIe siècle). Elle s’est  impliquée depuis le rapport Debray dans les formations sur l’enseignement des faits religieux et sur la place des religions dans le cadre de la laïcité française. Elle a dirigé avec Philippe Gaudin Double défi pour l’école laïque : enseigner la morale et les faits religieux (Riveneuve éditions, 2014). Elle est autrice de Peut-on parler des religions à l’école ? (Albin Michel, 2019).

Enseigner les faits religieux en classe de français - Etat des lieux, paradoxes et perspectives

Acheter le livre

Isabelle Saint-Martin

Lorsque l’on parle de religions, on pense habituellement à des textes sacrés, à des doctrines élaborées au cours des âges, à des préceptes moraux parfois en décalage avec la réalité sociale,ou encore à des rites jalonnant la vie personnelle ou communautaire. Mais il ne faudrait pas oublier le rôle essentiel joué par les religions dans l’histoire des arts, qui constituent une part importante du patrimoine de l’humanité.

Croyant ou agnostique, qui n’a pas été un jour ému au plus profond de soi par la beauté d’une icône, la sérénité d’un visage de pierre, la majesté d’une fresque ou l’élégance d’une calligraphie?

Cette publication présente seize œuvres d’art comme autant de portes ouvertes sur les traditions religieuses d’hier et d’aujourd’hui, d’ici et d’ailleurs… Un voyage artistique au cœur des religions qui permet aux élèves d’explorer dans les détails les vitraux d’une synagogue, un Christ en majesté et un crucifix en bois peint, une céramique de la Kaaba et la calligraphie d’une sourate, une statue de Shiva, les empreintes sculptées du Bouddha, un papyrus égyptien, un bas-relief d’Athéna ou encore un moai de l’île de Pâques.

Histoire

Enseignement du fait religieux au cycle élémentaire

thomas-william-4qGbMEZb56c-unsplash
Voir le film

film de Francisco Becerra, Nadège Duret-Graber et Veronika Janjic (28min.)

L’enseignement du fait religieux fait partie intégrante de la discipline de l’Histoire. Mais comment en parler à de jeunes élèves ? Au cycle élémentaire, cet enseignement s’inscrit notamment à travers l’identification d’événements tels que les fêtes, les célébrations ou les rites qui jalonnent nos calendriers. L’écoute de récits historiques, de mythes, de légendes et l’observation de traces du passés comme les images, les photos, les objets ou les films constituent une autre approche. Regards croisés sur l’enseignement du fait religieux à travers plusieurs classes.

Cette production a été réalisée à la demande du service enseignement et évaluation (SEE) de la Direction générale de l’enseignement obligatoire du canton de Genève pour donner un aperçu de la manière dont on enseigne le fait religieux.

Avec aussi,  Laurence Bardeau-Almeras, professeure d’histoire-géographie dans la région de Toulouse, David Feutry, professeur d’histoire-géographie au lycée Édouard Branly de Dreux et Dalila Chalabi, professeure d’histoire-géographie dans un collège de l’académie de Montpellier. Tous trois sont membres de l’Association des Professeurs d’Histoire et de Géographie (APHG).

Philosophie

La Pratique de la philosophie avec les enfants

Construire des outils pour penser par soi-même et pour soi-même. Michel Sasseville viendra à Genève fin octobre.

Acheter le livre

L’auteur : Docteur en philosophie, Michel Sasseville est professeur à la Faculté de philosophie de l’Université Laval. Il est responsable des programmes de formation en philosophie pour les enfants dans cette université.

Résumé : Ce livre s’adresse à tous ceux et celles qui, de près ou de loin, s’intéressent aux droits et libertés des enfants. Il y est question des principes et des moyens qu’une approche éducative – la philosophie pour les enfants – met en oeuvre afin de leur permettre d’apprendre à penser à par et pour eux-mêmes. Tantôt pédagogiques, tantôt philosophiques, la plupart du temps les deux à la fois, tous les chapitres de ce livre présentent un ou des aspects d’une pratique de la philosophie avec les enfants qui, s’enracinant dans la longue histoire de l’éducation, se développe rapidement depuis une trentaine d’années, au point d’être présente maintenant sur tous les continents. Notre modernité, préoccupée des moyens qui peuvent favoriser un dialogue entre les peuples, semble avoir besoin d’instruments qui permettent d’éduquer les enfants (et les adultes) à l’ouverture, à la reconnaissance l des différences et à la volonté de vivre paisiblement avec les incertitudes que ces différences peuvent engendrer.

Les Zophes

Acheter le dossier

Le dossier

Très souple d’utilisation, ce dossier de fiches est destiné aux élèves qui travaillent avec le moyen «Les Zophes». Leurs productions peuvent, entre autres, être montrées aux parents – par exemple dans le cadre d’une exposition en classe. Une belle opportunité pour découvrir quelques traces des ateliers de discussion à visée philosophique menés avec les élèves. Il contient:

La galerie de portraits des principaux Zophes
8 petits personnages imaginaires que les élèves retrouvent à la fois sur les «grandes images» et dans les «histoires philo» (Calme, Sérieuse, Curieux, Joyeuse, Rêveur, Mutine, Farouche et Pimpant).

Une fiche pour chacun des dix thèmes abordés dans le moyen
Au recto: la reprise de la «grande image» thématique avec une case prévue pour écrire un bref titre.
Au verso: un espace où l’élève pourra conserver une trace des ateliers de discussion via un dessin, une liste de mots-clés, une phrase dictée à l’enseignant-e, des collages, etc.

Un Zophe à colorier de manière personnalisée
Chaque élève pourra ainsi se représenter sous les traits d’un ou d’une petite Zophe.
Remarque: deux versions sont proposées à choix: dessin ou silhouette en carton prédécoupé permettant de réaliser des marottes.

 

Acheter la mallette

Malette pédagogique

Le moyen «Les Zophes» est un outil permettant aux enseignant-e-s des classes 1-2H d’explorer une dizaine de thématiques existentielles et/ou éthiques au cours d’ateliers de discussion à visée philosophique. L’ensemble du matériel composant ce moyen d’enseignement est réuni à l’intérieur d’une grande mallette pratique et légère. Un dossier de fiches pour l’élève est également disponible.

caractéristiques
mallette grand format (90x10x70 cm) contenant:
10 illustrations couleur semi-rigides (87.5×62 cm)
1 «galerie de portraits» des principaux Zophes
1 tableau magnétique
4 panneaux avec pictogrammes
1 dossier de présentation pour l’enseignant-e
1 code d’accès au site dédié à la publication
Indissociable au moyen, un tapis (sous forme de bâche circulaire, 2m de diamètre, livré dans un carton de 105x12x13 cm) est vendu séparément.

Musique

Musique et religions

Architecture

Acheter la méthode

Cette publication est le complément indispensable à la brochure de l’élève “Architecture et Religion”. Elle se présente sous la forme de 6 posters illustrés et commentés, accompagnés d’un fascicule méthodologique. Elle comprend encore un complément pédagogique disponible sur Internet.

caractéristiques
Fourre laminée contenant 6 posters en couleur au format A2 et un fascicule noir/blanc de 16 pages.

Présentation

Cette publication invite les élèves à poser un regard croisé sur six monuments majeurs de l’architecture religieuse: la synagogue Staronova de Prague, la cathédrale Notre-Dame de Paris, la mosquée Selimiye d’Edirne ou encore le Parthénon d’Athènes, sans oublier le temple de Brihadishvara en Inde et un wat typique du sud-est asiatique.

Elle montre de quelle manière certains courants religieux se sont efforcés – au cours des siècles – de modeler l’espace et la matière pour offrir un lieu de communication entre l’ici-bas et l’au-delà.

Vous trouverez également dans ces moyens de nombreuses informations sur les six traditions religieuses abordées: juive, chrétienne, musulmane, bouddhique, hindoue et grecque ancienne. L’occasion d’en savoir un peu plus sur leurs rites, leurs fêtes et leurs pratiques.

Suivit du site archéologique de la cathédrale Saint-Pierre

La revue L’Educateur No 13/2008 en dit ceci : « Un site internet d’une richesse exceptionnelle. Des fiches d’enquêtes-découvertes ont été développées spécifiquement pour les trois niveaux d’enseignement : niveau 1 (8-10 ans), niveau 2 (10-12 ans) et niveau 3 (12-15 ans). Les enseignants disposent quant à eux des fiches réponses qui comportent la réponse, mais aussi des informations complémentaires ».

Le programme pédagogique proposé offre plusieurs possibilités d’appui aux maîtres et aux élèves: visites guidées, visites libres avec des fiches d’enquêtes découvertes, dossier pédagogique, jeu de piste, coin lecture, audio guide, bornes interactives, etc.

La rubrique « Archéologie » de ce site internet présente une grande quantité d’informations sur l’histoire des fouilles et la chronologie des événements qui se sont déroulés sur le site au cours des siècles. Des ressources écrites et visuelles, publiées par les archéologues, sont rassemblées dans la section « Bibliothèque ».

Fiche enquête-découverte, jeu de piste, dossier pédagogique, borne interactive. Visite en groupe scolaire.

Articles similaires

Dernières nouvelles

Culture religieuse et humaniste à l'ècole laïque
Agenda

Rapport d’activités 2020

Ajouter cet article à vos favoris Le fait religieux et humaniste à l’école laïque.  Une responsabilité citoyenne.  Actif depuis 2002, le Groupe citoyen “Culture religieuse

Lire la suite »
Agenda

Quiz de Noël

Ajouter cet article à vos favoris Noël qu’est-ce que c’est? Noël, qu’est-ce que c’est à ton avis ? Photo Simon Berger Version papier Noël cela

Lire la suite »
Archives par années et mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaires récents