PNR58, entre savoir et croire

28 projets. 3 ans de recherche en Suisse. Ce PNR58 a étudié les rapports entre les collectivités religieuses, l’Etat et la société entre 2007 et 2010 ; les résultats sont présentés dans l’ouvrage “Religions, Etat et société” qui vient de sortir. L’une des recommandations est que “les écoles et les autres institutions étatiques dédiées aux jeunes devraient davantage s’efforcer de fournir aux élèves un savoir sur les religions différencié et scientifiquement fondé“. On retrouve cette fameuse distinction entre savoir et croire.

En écho, je trouve subtil de nourrir la réflexion avec ce point de vue de Jean-Paul Sanfourche, ancien directeur de l’Institut de formation des maîtres de Poitou-Charentes : “(…) Gardons-nous de cette vision chimérique de la laïcité qui discréditerait a prior le “croire” au profit du seul “savoir”. Une pseudo “objectivité ou neutralité laïque” amputerait l’homme d’une de ses dimensions essentielles et bavriquerait un univers totalitaire. Une laïcité sans religion serait une laïcité totalitaire”.

11.09.2012