20 avril 2013 – Conférence-débat

Parler des faits religieux* à l’école: pour quoi faire?

Affiche de la conférence-débat du 20 avril 2013

Dans la continuité des deux événements de 2009 et de 2003 (voir ci-dessous), nous avons eu le plaisir de vous inviter le

samedi 20 avril 2013 à 9h (jusqu’à 14h)

Uni-Dufour (24, rue Général-Dufour)

Intervenants :

  • Mireille Estivalèzes, historienne et sociologue des religions, professeure à l’Université de Montréal
  • Wolfram Weisse, professeur à l’Université de Hambourg et coordinateur du REDCo
  • Charles Beer, Conseiller d’Etat chargé du Département de l’Instruction Publique
  • Philippe Borgeaud, professeur honoraire d’histoire des religions
  • Camille Gonzales, auteure d’un mémoire de Master sur les interactions entre religions et école publique à Genève
  • Roland Benz, pasteur et physicien
  • Isabelle Nicolazzi, directrice du Service de l’enseignement du CO, cheffe de projet pour l’instauration de l’étude des Grands Textes au CO
  • Chantal Andenmatten, directrice du Service de l’enseignement et de la formation du post-obligatoire
  • Isabelle Vuillemin, directrice du Service de l’enseignement primaire et de la scolarité

La conférence-débat a été animée par Mme Sylvie Arsever, journaliste. Voici son introduction :

Cette conférence-débat était organisée par le Département de l’Instruction Publique, en collaboration avec le Groupe citoyen « Culture religieuse et humaniste à l’école laïque ».

A propos de M. Philippe Borgeaud :

Voici l’introduction du professeur Philippe Borgeaud à cette matinée.

A propos de Mmes Vuillemin, Nicolazzi et Andenmatten :

A propos de M. Wolfram Weisse :

A propos de Mme Mireille Estivalèzes :

A propos de Mme Camille Gonzales :

A propos de M. Charles Beer :

Débat public :

 

DIP Déclinaison Priorité 11 au CO

 

DIP Que fait-on à l’école laïque

 

*Faits religieux, qu’entend-on par là?

1. « Nous définirons (…) le « fait religieux » comme un fait de psychologie collective, d’ordre mental, mais ayant acquis en chemin une dimension totalisante, en affectant un espace social, des comportements individuels et des formes d’organisation collective. (…) Trois critères pour accéder à une incontestable factualité: le volume, la longue durée, l’existence d’empreintes. » (p. 174)
Régis Debray (Revue Etudes septembre 2002)

2. Voir aussi ce résumé d’un excellent article de Jean-Paul Willaime (dans le Dictionnaire des faits religieux, PUF, 2010)


4 avril 2009 – conférence-débat: Enseignement laïque et fait religieux, où en est-on?

Les intervenants de la conférence-débat du 4 avril 2009

Flyer de la conférence-débat du 4 avril 2009

Communiqué de presse du DIP

Liste des fichiers MP3 du DIP

Annonce de la conférence-débat : « L’école ne doit pas ignorer le fait religieux »

« Dieu, une place sur les bancs à l’école laïque ? » (article Tribune de Genève)

« Genève reste indifférent à l’enseignement religieux » (article Le Courrier, 16.02.2009)

Le document présenté lors du débat public de 2003 a également été mis à disposition dans ce dossier de 2009

Charles Beer interviewé par Isabelle Moncada (interview CB)

Charles Beer interviewé par Pascal Décaillet (Radio Cité, 06.04.2009)

Vous pouvez écouter ici l’intégralité des interventions de cette conférence :

Les exposés :

Andrea Rota

Assistant de recherche à la chaire de sciences des religions à la Faculté de Fribourg : « Connecter Genève avec le reste de la Suisse ».

Shafique Keshavjee

Nicole Durisch Gauthier

Professeur formatrice en didactique de l’histoire des sciences des religions à Lausanne. Transposer les savoirs savants en savoirs enseignés. L’école doit s’occuper de la religion, sinon la religion s’occupera de l’école !

Echos de cette conférence-débat : Ecole publique et culture religieuse : vers l’ouverture

P.S. Regards croisés
Considérant que les apports des conférenciers étaient substantiels, le Groupe citoyen a organisé le 20 mars 2010 une matinée d’étude sous le titre « Regards croisés ». Il s’agissait, pour la vingtaine de participants, de prolonger le débat et d’interroger les auteurs.
De cette matinée proviennent ces quelques pages


5 avril 2003 – conférence-débat: Culture religieuse et école laïque

Affiche de la conférence-débat

Flyer de la conférence-débat

Documentation présentée lors du débat public du 5 avril 2003

Voici le compte-rendu de cette conférence publié par le Département de l’Instruction Publique : interventions de Mme Manuelle Pernoud et de MM. Hutmacher, Debray et Beer

« Les religions à l’école : Genève reprend le débat » (Article Le Courrier conférence-débat)

« Faut-il enseigner le fait religieux à l’école laïque ? » (Article TdG 07.04.03 Alain Dupraz)

« L’Ecole genevoise doit-elle enseigner la religion ? » (Article TdG 12.06.03)

Exposés de MM Walo Hutmacher et Régis Debray

Introduction de M. Charles Beer :

Exposé de M. Walo Hutmacher :

La conférence-débat sur le site du DIP

Rapport Hutmacher

Culture religieuse et école laïque – Rapport du groupe de travail exploratoire sur la culture judéo-chrétienne à l’école.
Source: Etat Genève – SRED

En 1999, le DIP, par son Service de la recherche en éducation, présentait ainsi le Rapport Hutmacher : SRED Communiqué de presse

En vue de la Conférence-débat du 4 avril 2009, le résumé du chapitre 4 avait été préparé par le Groupe citoyen.

Vous trouverez également ici le tiré à part du chapitre 4 de ce rapport.

 

 

DIP – Conférence-débat du 05.04.03 – Documentation

Documentation présentée lors du débat public organisé par le DIP le 5 avril 2003.

DIP – Conférence-débat du 05.04.03 – Exposés

Conférence-débat

Orateurs :

  • M. Charles BEER, Conseiller d’Etat en charge du département de l’instruction publique
  • M. Walo HUTMACHER, sociologue et directeur d’un rapport du département de l’instruction publique : « Culture religieuse et humaniste à l’école laïque« 
  • M. Régis DEBRAY, professeur de philosophie à Paris et auteur du rapport au ministre de l’éducation nationale : « L’enseignement du fait religieux dans l’école laïque« 

Animatrice :

  • Mme Manuelle PERNOUD, journaliste à la Télévision Suisse romande

IU1238 Interpellation urgente de M. Patrick Schmied : Enseignement des cultures religieuses

Le 25 avril 2002, le député Patrick Schmied adresse une interpellation urgente à la Conseillère d’Etat chargée du département de l’Instruction publique, Martine Brunschwig Graf. Il demande ce que compte faire concrètement le département à propos des recommandations contenues dans le rapport du groupe de travail exploratoire sur la culture judéo-chrétienne, plus connu sous le nom de rapport Hutmacher, publié en septembre 1998.

IU1238 Interpellation urgente de M. Patrick Schmied : Réponse de Mme M. Brunschwig-Graf

Le 25 avril 2002, Martine Brunschwig Graf, Conseillère d’Etat chargée du département de l’Instruction publique, répond à l’interpellation urgente de Patrick Schmied au sujet de l’enseignement des cultures religieuses.

Audit sur les dérives sectaires

Suite aux tragédies de l’Ordre du Temple Solaire (1994-1995), le département de Justice et Police du Canton de Genève a confié à un groupe d’experts présidé par M.François Bellanger un mandat d’étude sur les dérives sectaires.

Quelle laïcité promouvoir au seuil du 21e siècle ?

Quelle laïcité promouvoir au seuil du 21e siècle ? Ion Karakash (29 juin 2007, Temple de la Fusterie

Laïcité : l’Eglise en péril ? – Une voix protestante

Laïcité : l’Eglise en péril ? Ion Karakash (21 mars 2007), Rencontres du Cloître

Question (20 mars 2008) et la réponse du Conseil d’Etat (10 juin 2008)

En 2008 La députée  Catherine Baud (Verts) a posé une question écrite. Enseignement du fait religieux. Où en est le DIP ?