Différence entre la situation genevoise et la situation française

Un colloque interdisciplinaire a été organisé en juin 2007 par l’Université de Genève :

Un siècle de séparation des Eglises et de l’Etat à Genève

Le 30 juin 1907 marque un tournant dans l’histoire de Genève puisqu’en votant (fût-ce à une courte majorité) la suppression du budget des cultes, les électeurs consacrent dans la ville de Calvin la séparation des Eglises et de l’Etat. Un siècle plus tard, comment analyse-t-on cette transformation politique et son contexte proche ou lointain ? Comment mesure-t-on, par rapport à la situation d’autres cantons suisses ou à celle de la Frace, la spécificité de cette laïcité genevoise ?

Après ce colloque, un ouvrage est paru sous le titre L’Etat sans confession. Il a pour but d’examiner la laïcité à Genève (1907) et dans les contextes suisse et français. En voici le résumé.